Faire construire sa maison : l’importance de bien choisir son terrain

Une personne qui souhaite acquérir la maison de ses rêves préférera généralement avec recours à des services personnalisés ou à l’auto-construction. Toutefois, bien avant de passer à la construction de l’habitation, et même idéalement avant de concevoir les plans, il faut choisir un terrain.

Tout comme la maison, le terrain doit correspondre aux besoins de ses propriétaires. Il faut donc prendre quelques éléments en considération en le choisissant.

L’emplacement

L’endroit où se situe le terrain est extrêmement important, car il aura un impact sur plusieurs autres aspects. Il doit donc correspondre aux besoins ou préférences des acheteurs en matière de proximité (écoles, transports collectifs, commerces, etc.).

Un emplacement surun lot de terrains à vendre près de la ville coûtera un peu plus cher, mais donnera accès plus facilement aux services d’aqueduc et d’électricité. Par contre, il faudra sans doute construire en fonction de certains critères.

À l’opposé, un terrain isolé dans une zone rurale peut représenter des dépenses supplémentaires, puisqu’il faudra sans doute aménager une fosse septique. Par contre, le coût d’achat sera probablement moins élevé et les nouveaux propriétaires seront peu limités sur les possibilités de construction.

Les coûts

Le prix d’achat du terrain ne devrait pas représenter plus 30 % de la valeur de l’ensemble de la propriété. Il faut donc déterminer son budget et établir le prix maximum à débourser pour le terrain.

Il faut également savoirsi la superficie et la valeur du terrainauront un impact sur les taxes municipales et scolaires. De plus, il pourrait être nécessaire de faire des aménagements supplémentaires, surtout dans le cas d’un terrain isolé.

Le type de sol

Il est très important de connaître la composition du sol avant d’y ériger un bâtiment. C’est pourquoi il est recommandé de faire une analyse du sol avant l’achat d’un terrain ou son aménagement.

Certains types de solne sont pas sécuritaires tels quels, car la maison pourrait être instable et elle serait vite endommagée sévèrement. Pour éviter cela, il faut creuser plus profondément avant d’asseoir les fondations afin de compacter le sol et de le remblayer correctement.

Les risques

Certains terrains représentent un achat risqué, souvent en raison de leur emplacement. Ainsi, un terrain situé à proximité d’un cours d’eau est susceptible d’être inondé, surtout lors des crues printanières. Pareillement, un terrain à flanc de montagne est exposé aux risques d’éboulement. Ces faits auront leur incidence sur les aménagements possibles, mais également sur la prime d’assurance!

Le zonage

Enfin, il faut s’assurer que le terrain que l’on convoite se trouve dans une zone résidentielle ou que le zonage municipal permet la construction d’une maison. C’est particulièrement vrai dans les secteurs agricoles, où les règlementations sont complexes et rigoureuses et où les vendeurs eux-mêmes ne sont pas toujours au fait de la situation. Le non-respect du zonage peut avoir des conséquences financières et juridiques désastreuses.

En somme, il est souvent plus simple d’acheter une maison neuve à vendre, mais si l’on fait preuve de patience et de minutie, dénicher le terrain idéal où planter la maison de ses rêves n’est pas impossible!

Publicités