Les éléments à prendre en compte lors d’un achat immobilier

Acheter un logement relève parfois du parcours du combattant. Le jargon immobilier est riche et risque de perdre en route les novices. Pourtant, cet acte important mérite une analyse approfondie. Pour éviter les mauvaises surprises, voici quatre bonnes questions à vous poser avant de signer.

Le bien est-il au bon prix ?

Vous avez repéré le logement de vos rêves et vous avez le capital suffisant. Cependant, son prix était excessif ? Pour connaître la valeur réelle d’un appartement, il faut comparer son prix de vente avec d’autres annonces similaires. Votre notaire saura également vous renseigner sur ce sujet.

Le logement est-il en bon état ?

À première vue, cet appartement est impeccable et bien rangé. Mais qu’en sera-t-il lorsque l’ancien propriétaire aura vidé les lieux et que son véritable visage apparaîtra ? Il vous faudra inspecter attentivement les éléments suivants : la toiture, les murs, la charpente, le sol ainsi que les plafonds. Par ailleurs, il convient aussi de s’assurer du bon fonctionnement de l’installation électrique, de la plomberie. Si la maison intègre une cheminée, vérifiez sa mise aux normes. Enfin, ne négligez pas de vérifier la taille réelle du logement.

Comment sont les voisins ?

Un bel appartement peut rapidement se transformer en cauchemar si le voisinage est trop bruyant ou désagréable ou pire si la résidence connait des problèmes d’insécurité. N’hésitez pas à questionner les riverains ou les habitants de l’immeuble que vous pourrez croiser lors de votre visite. Autre point à vérifier aussi : l’exposition. Si vous êtes au nord, vous risquez de perdre beaucoup de luminosité.

À combien s’élèvent les charges de copropriété ?

Le montant de vos charges peut s’avérer vertigineux, en particulier si votre immeuble dispose d’un gardien. Lors de la signature du compromis de vente, le vendeur doit vous fournir les deux derniers comptes-rendus de l’assemblée des propriétaires. Ils indiquent deux éléments intéressants : le montant des charges mensuelles et les dates des travaux d’entretien importants, comme le ravalement de façade par exemple. Si ces travaux n’ont pas été réalisés, il y a de fortes chances que cela soit voté lors de la prochaine assemblée et vous devrez payer une facture conséquente.

Pour un premier achat et afin de vous rassurer, sachez que vous pouvez opter pour une accession sociale. Vous pouvez retrouver plus d’infos sur un site comme Logirem-Accession.com à ce sujet.Acheter un logement relève parfois du parcours du combattant. Le jargon immobilier est riche et risque de perdre en route les novices. Pourtant, cet acte important mérite une analyse approfondie. Pour éviter les mauvaises surprises, voici quatre bonnes questions à vous poser avant de signer.

Le bien est-il au bon prix ?

Vous avez repéré le logement de vos rêves et vous avez le capital suffisant. Cependant, son prix était excessif ? Pour connaître la valeur réelle d’un appartement, il faut comparer son prix de vente avec d’autres annonces similaires. Votre notaire saura également vous renseigner sur ce sujet.

Le logement est-il en bon état ?

À première vue, cet appartement est impeccable et bien rangé. Mais qu’en sera-t-il lorsque l’ancien propriétaire aura vidé les lieux et que son véritable visage apparaîtra ? Il vous faudra inspecter attentivement les éléments suivants : la toiture, les murs, la charpente, le sol ainsi que les plafonds. Par ailleurs, il convient aussi de s’assurer du bon fonctionnement de l’installation électrique, de la plomberie. Si la maison intègre une cheminée, vérifiez sa mise aux normes. Enfin, ne négligez pas de vérifier la taille réelle du logement.

Comment sont les voisins ?

Un bel appartement peut rapidement se transformer en cauchemar si le voisinage est trop bruyant ou désagréable ou pire si la résidence connait des problèmes d’insécurité. N’hésitez pas à questionner les riverains ou les habitants de l’immeuble que vous pourrez croiser lors de votre visite. Autre point à vérifier aussi : l’exposition. Si vous êtes au nord, vous risquez de perdre beaucoup de luminosité.

À combien s’élèvent les charges de copropriété ?

Le montant de vos charges peut s’avérer vertigineux, en particulier si votre immeuble dispose d’un gardien. Lors de la signature du compromis de vente, le vendeur doit vous fournir les deux derniers comptes-rendus de l’assemblée des propriétaires. Ils indiquent deux éléments intéressants : le montant des charges mensuelles et les dates des travaux d’entretien importants, comme le ravalement de façade par exemple. Si ces travaux n’ont pas été réalisés, il y a de fortes chances que cela soit voté lors de la prochaine assemblée et vous devrez payer une facture conséquente.
Pour un premier achat et afin de vous rassurer, sachez que vous pouvez opter pour une accession sociale. Vous pouvez retrouver plus d’infos sur un site comme Logirem-Accession.com à ce sujet.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s